Les orages
La météo en direct En direct des stations (conditions météorologiques actuelles en France et dans le Monde)

Apprendre : Les masses d'air, les fronts
Tester        :
Les dictons - l'abbé Largeau
Pratiquer   :
Prévoir le temps
Prévoir       :
Les dictons mois par mois

Une puissante source d'énergie : les orages

Picture

CARTE DES FOYERS ORAGEUX (ce jour en EUROPE) :

 
Animation éclair Eclair

Presque tous les orages se déclenchent dans ces énormes nuages à grand développement vertical que sont les cumulonimbus.
Ils entraînent de violentes averses de pluie et/ou de grêle (10% des cas).

Les cellules orageuses ont le plus souvent de 2 à 10 km de diamètre et sont espacées de 1 à 2 km. Leur durée de vie ne dépasse généralement pas une heure. Les rafales de vent atteignent 40 à 50 km/h, mais rarement plus d'un quart d'heure pour une cellule donnée.

Les orages sont des phénomènes météorologiques complexes se manifestant par une ou plusieurs décharges brusques d'électricité atmosphérique accompagnées d'une lueur brève et intense (éclair) et d'un bruit sec ou d'un roulement sourd (tonnerre).
Les goutelettes d'eau et les cristaux de glace sont chargés d'électricité statique, charge négative au centre du nuage et positive en haut et en bas de celui-ci.

Dans le cas des cumulonimbus, la différence de potentiel entre les diverses parties du nuage ou entre le nuage et le sol peut devenir suffisante et provoquer une décharge. Cette décharge électrique est appelée : éclair.
Le grondement (ou onde de choc) qui s'en suit est le tonnerre; résultat de la dilatation soudaine de l'air.

Calculer la distance d'un orage
Pour mesurer la distance d'un orage, divisez par "3" le nombre de secondes qui s'écoulent entre l'éclair et le bruit du tonnerre : vous obtiendrez la distance (approximative) en kilomètres. (Dans l'air à température de 20 °C, l'air se propage à environ 330 m/s => 3 s/km)

L'éclair correspond à la décharge d'un gigantesque condensateur dont le sol et le nuage constituraient les armatures; l'air jouant le rôle d'isolant. Lorsque celui-ci ne peut plus jouer sont rôle d'isolant, l'éclair jaillit.
On estime qu'il se produit sur Terre un éclair toutes les 2 secondes !

Le saviez vous ?
L'arrière pays niçois et la région d'Aubenas sont les plus "foudroyés" => 26500 impacts par km² par an !
La température de la foudre atteint 30000 °C et la vitesse d'un éclair est de 50000 km/s !

Un peu d'électricité
L'intensité que peut atteindre un éclair est de plusieurs milliers d'ampères !
La différence de potentiel à l'intérieur d'un  nuage ou entre le nuage et le sol approche parfois le milliard de volts !

Les orages abondent dans les zones équatoriales, chaudes et humides; où l'on en compte en moyenne 10 par mois.
L'arrivée d'un orage est annoncée par une soudaine irruption d'air froid, qui précède l'averse d'environ 5 km.
Les nuages orageux se déplacent généralement à 35 km/h et naissent au contact de 2 masses d'air, l'une très chaude, l'autre très froide; cette dernière, s'enfoncant sous la première, la soulève en provoquant la condensation soudaine de vapeur d'eau.
A noter : en été, les orages peuvent se former par simple évolution de la température, sans qu'il y ait le moindre système frontal.

Coupe d'un front froid

Site primé Wanadoo et Nets d'Or

Site classé au TOP 10 Wanadoo - Novembre 1997-
Nets d'Or 2001 - Sélection Régionale

Sélection régionale

Retrouver ce site sur www.meteonet.org !

Commentaires et suggestions

Cliquer ici pour m'envoyer un courriel